Pierre 35

Publié le par DANIEL

Bonsoir à tous

Ce soir, je suis retournée à l'hopital assez tardivement, avec Papa, parce que Pierre avait besoin de parler. Pour résumer notre longue discussion, sa préoccupation était (est) simple : "pourquoi suis-je encore ici?". Prématuré âgé de 6 mois, survivant. Gravement accidenté à 4 ans (mais quelles ignominies doit-on payer à ces âge-là??), survivant. Et enfin, gravissimement malade à 17 ans... survivant. Il y a de quoi se poser des questions.

Cet après-midi, j'ai passé près de 2 h30 à répartir les tee-shirts, et en le faisant, je me disais, "quelle importance maintenant?", et beaucoup d'entre vous, peut-être, même sans l'avouer, s'en moqueront complétement.

Je pense néanmoins que c'est important. C'est une de nos manières de vous dire merci. Plus que pour la mobilisation, plus que pour le soutien ou les coups de fils, pour votre humanité.

Finalement, nous avons tous montré, à notre façon, non seulement que nous aimions Pierre, mais aussi que nous voulions du sens, que nous cherchions du sens.

Un ado de 17 ans foudroyé par une maladie mortelle en 24 h, nous sommes tous d'accord pour dire que c'est profondément injuste, que cela n'a pas de sens. Ce qui en a peut-être, c'est qu'il y survive. C'est au-dessus de moi, ce n'est pas de ma compétence, mais j'y pense.  

Je sais aussi que d'ici une semaine, ou deux, ou moins, la vie reprendra son cours normal, certainement est-ce le cas pour beaucoup d'entre vous, quand bien même vous auriez été touchés de cette histoire, solidaires. Je continuerais à engueuler Pierre pour ses chaussettes qui trainent, à trimer à la fac, etc. Je ne passerais pas ma vie à tout lui laisser passer en pensant chaque jour "c'est pas grave, pense qu'il aurait pu mourir en avril 2006".

Parce que malgré tout, si l'on peut mourir demain, on peut aussi vivre demain. Il y a les devoirs, il y a le plaisir. On est humains.

Peut-être enfin, certains d'entre vous oublieront, ou se diront en recevant ces fameux tee-shirts "Pierre, on t'aime", oui c'est marrant c'est sympa, et n'y verront pas le sens. Ne l'y verrons plus. Parce qu'une autre tuile se produira, parce que les courses doivent être faites, le dossier XYZ bouclé pour demain, les couches du petit dernier changées.

Tout ce que je vois, cela n'engage que moi, c'est que nous avons reconnu les amis, les siens et les nôtres, la famille, les proches, à travers cette drôle d'aventure... ce qui fait finalement que la mascarade mérite d'être jouée.

Pierre n'est pas un saint, je ne suis pas une sainte, Papa non plus. Mais on fait ce qu'on peut.

Bonne nuit à tous, et encore, encore, merci

Aurel

 

 

Publié dans Pierre (ouf !)

Commenter cet article

julie 24/04/2006 13:20

je ne sai pierre est un miraculé mai en tt ca il a bcp de chance de vou avoir au prè de lui. et je pense ke votre mobilisation ainsi ke tt l'attention ke vou lui avez porté pdt c dur semaine y son pr bcp dan son rétablissemen.
bien sur 2m1 chac1 repensera a ses peti pb quotidien, mai je pense ke cette istoire restera au fon de tt ceu ki y on participer, la souffrance cré dan lien bien plu for ke la joi.
en tt ca pierre, jespère ke tu  va vite te remettre, bien sûr ce sera difficile, tu ne redeviendra jms le même pierre ke tu étai. mai cette expérience, même si elle a été douloureuse, ta san doute bcp changer et ta san doute permi davoir une autre vision de la vi.profite de la vi, réalise tes projet car toi mieu ke qui quonque sai a kel pt il es bon de vivre.

so'.. 23/04/2006 17:06

c'est vrai que la question de Pierre sur "pkoi il est à l'hopital" est une grande question.. car pkoi des trucs comme ca arrive à certains et pas à d'autres et pkoi certains survivent et d'autres non.. pour cette dernière question cela dépend selon moi beaucoup de la force de caractère!!!! en effet le petit Pierre a une force pour se battre qui est imbattable!!! et je pense que le soutien aussi fort de la famille en est un facteur important!!!!
et sinon pour la première question...ba a vrai dire je ne sais pas trop qoui répondre à part que de savoir qu'un jeune de 17 ans est à l'hopital avec une maladie très grave, c'est révoltant!!! on se pose alors trop de questions sur la vie et sur ce qui nous entoure.. mais en effet de savoir qu'un jeune de 17 ans ets à 'lhopital, on trouve alors la vie INJUSTE.... non pas que ce soit juste d'avoir quelq'un de plus agé à l'hopital mais un jeune de 17 ans n'a encore pas profité de la vie...
comme qoui il faudrait profiter de chaque seconde qui nous est donné....
j'embrasse toute la famille Daniel!!! et surtout Pierre!!! et jte souhaite bon appétit!!!!! =)

annso 23/04/2006 14:16

malgré toutes les merdes qui puissent arriver:
c'est dans le malheur qu'on reconnait ses amis
de plus, toutes ces épreuves qui vous tombent dessus sont un moyen de profiter doublement de la vie quand on s'en sort, et de réaliser à quel point la vie est belle mais ne tient qu'à un fil.
cette nouvelle épreuve dans vos vies vous rend plus solidaires et plus aimants
c'est pourquoi j'admire la famille Daniel, qui après chaque épreuve a su se relever, et rebondir. Ils sont les gens les plus humains que je connaisse. Voilà des personnes uniques dont chacun devrait prendre exemple!!
bonne rentrée à tous!!!
ps: pierre, j'étais super heureuse de te voir jeudi!
remets-toi bien!
annso 
 

Camille ( de lille ) 22/04/2006 19:40

T'as eu certains problemes mais je crois que vu ce que tu a subit !! tu pourras toujours t'en sortir !! je comptes sur toi !! et j'ai confiance en toi !! bizouxxx jtm for pierre

harold 21/04/2006 21:21

Au dela d'un texte superbement ecrit, cet article ma faire réflechir. On se dit tous que la mort c'est pour les autres, que ca ne nous arrivera jamais, et puis quand une personne que l'on a cotoyé (très peu dans mon cas, mais suffisament pour être touché par ce qui arrive) est passé très près de la mort, quelques par on prend du recul sur notre vie et les petits problèmes qui vont avec pour se dire merde je suis en bonne santé c'est le principal, le reste c'est secondaire...
Belle preuve d'amour pour un frère, bisous et courage à toute la famille.
Harold