Une journée sans...

Publié le par Alliolie

Dans "Le Point" de cette semaine, le journaliste Besson rêve d'une journée sans Chirac qui inaugure un musée, sans Sarkozy qui nous balance une réforme contre l'immigration non choisie ou sans Villepin clamant les chiffres de l'emploi, une journée sans conflit israelo palestinien, une journée sans télé, une journée sans portable...

Je propose donc un sondage : et vous, à quelle journée "sans" aspirez-vous ?

En ce qui concerne ma pomme, je pense qu'une bonne journée pourrait être :

sans horaire, sans réveil, sans peur du vide ou de l'ennui, sans lassitude face à la triple épaisseur de mes fesses ou la triple non épaisseur de mes seins, sans sentiment d'urgence, sans révolte face à cette bétise humaine si répandue mais qui surprend toujours même lorsque l'on croit s'y être habitué, sans découvert bancaire, sans épine du pied trainant depuis des mois (courrier, formalités administratives, etc : il y en a toujours une à se trimballer), sans terreur de passer à côté de ma vie, sans regret de ne pas avoir fait assez ou de ne pas avoir dit à ceux qu'on aime qu'on les aime...

Remarquons que l'auteur voit le verre à moitié vide : autre hypothèse, lançons les journées "avec" !

Journées avec le sentiment que vivre n'est finalement pas si terrible, avec la satisfaction d'avoir accompli son "devoir" (sans qu'il ne pèse trop lourd dans la balance le confrontant au "droit"), avec la première gorgée de coca, avec le "temps de", avec soi, avec l'envie d'être...

Publié dans De nos jours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article