Divine lumière

Publié le par Alliolie

J'aime les questions que seuls quelques enfants trop curieux pour les garder pour eux osent poser. Des questions du style "pourquoi le ciel est-il bleu?", "pourquoi le citron est jaune?", ou "pourquoi je peux pas faire de rouge avec mes autres crayons de couleur?" (les deux dernières étant autobiographiques).

Avec l'âge, les sujets changent, mais l'esprit demeure (cf. mes dernières interrogations dans les précédents articles, notamment "en quelle langue Zidane s'est-il fait insulter" ?).

Question question donc : les moustiques croient-ils en Dieu ?

Oui, bien sur, formulé ainsi, sans introduction, cela ne semble pas réellement captivant.

Néanmoins, suivez mon raisonnement. Que ledit moustique soit attiré par la chair fraiche, je peux le comprendre aisément, c'est l'appel du ventre, tout comme la blatte, ou du dard en l'occurence.

Quid de son attirance pour la lumière de l'ampoule de ma chambre le soir, lorsqu'enfin je me remets d'une journée de travail épuisante because canicule et que j'imagine avec délectation l'agonie des copines blattes, lorsqu'enfin je me détend ?

Parce que lorsque l'on y réfléchit, sauf à imaginer que le moustique raffole des lucioles, il n'y a aucune raison plausible de le voir si actif face à une source de lumière contre laquelle il a une chance sur deux de se cramer la gueule !

D'où ma question : le moustique croit-il en Dieu ?

N'est-il pas, tel l'humain, attiré par quelque chose qui ressemblerait à de la culture, du superflu, c'est-à-dire quelque chose qui ne lui est pas indispensable du point de vue de la seule survie organique ?

Tel l'humain, a-t-il une conscience de quelque chose qui lui est supérieur, qui brille, face auquel il est impuissant mais qu'il tente cependant inlassablement d'attendre, qu'importe si ce quelque chose peut être nuisible à ses semblables ou simplement à lui-même ?

Si l'un d'entre vous a une autre hypothèse en tête...

PS : seconde théorie : le moustique recharge ses batteries au contact d'une source lumineuse. Beaucoup moins palpitant.

Publié dans Moi je...

Commenter cet article

sara 30/07/2006 09:54

ou alors il est comme nous : c'est bientôt les vacances et il cherche le soleil. Même la nuit, car il est de nature optimiste.