Passe ton bac d'abord

Publié le par DANIEL

Le bac, joyeuse arnaque intellectuelle.

Quand je vois les taux d'échec en première année en fac, je me dis qu'il serait vraiment temps que l'on augmente un peu le niveau. Rappel : le bac n'est pas une fin en soi, mais une étape vers l'enseignement supérieur. Passons.

Mon père vient de me rappeler, avec ses mots que je supporte mal, qu'être majeur n'allait pas me permettre de ne pas être placé sous son étroite surveillance, où que je sois.. Par conséquent, lorsqu'on vont balance les "passe ton bac d'abord", méfiez-vous : ce n'est qu'une formule convenue au même titre que le "ça va" ou le "comment vas-tu", le "bonne année" et j'en passe.

On m'avait dit qu'on me foutrait la paix, il n'en est rien. Je ne dis pas que l'on doit renier ses parents sous prétexte qu'on avance dans l'âge adulte. Mais ne pourraient-ils pas comprendre qu'il y a un moment où la tutelle se fait pesante et où l'on voudrait, quite à faire des conneries, se démerder seuls ?

Oui, j'aimerai pouvoir me casser la gueule et ne m'en prendre qu'à moi-même. Cela s'appelle la prise de responsabilité, cependant il est vrai que cette notion est largement oubliée de nos jours.

Et jusqu'à quel âge doit-on faire l'objet d'une évaluation par ses parents ? Vous savez, le niveau scolaire ou professionnel, le niveau social, le niveau santé, voire le niveau esthétique. "Oui, tu fais une belle carrière, mais quand nous donneras-tu des petits-enfants ?". "Il faut penser à te marier, l'horloge tourne". "Pense à ta santé, détend-toi".

Comme beaucoup de ces petits cons de post ados, j'ai envie de leur dire merde. A la limite du caricatural "je fais ce que je veux".

En réalité, cela me blesse plus que cela m'énerve. C'est douloureux de se rendre compte que les personnes qui sont censées vous connaitre le mieux ne vous connaissent pas, ou seulement de façon partielle.

J'en ai ras-le-bol des leçons.

Oui, je ne réussis pas tout. Oui, je ne suis pas la fille que vous auriez aimé avoir. Désolée et merde.

C'est juste mon avis.

Publié dans Moi je...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gracepnm 22/03/2006 22:02


http://frbredsfdafrf.host.com
desk3
[url=http://frbsedsfdafrf.host.com]desk4[/url]
[link=http://frbaedsfdafrf.host.com]desk6[/link]

Nicolas 11/06/2005 11:24

Tu vas faire un truc s'il te plait, tu vas cesser de dire que c'est juste ton avis.

Parce non ce n'est juste ton avis, c'est ton avis tout court, pas juste. Ton avis c'est toi entière et tu n'est pas juste quelqu'un, tu es quelqu'un.

Nicolas 11/06/2005 11:16

Bah alors on ronchonne...

Expérience perso. Quand mes parents son cesser de me guider ou de me conseiller je me suis casser la gueule maintes et maintes fois, à qui s'en prendre. Etonnement au début je m'en suis prit à mes parents, pas là quand on a besoin d'eux et là quand on voudrait être tranquile. Puis finalement j'ai fini de grandir seul et j'en suis très content, certes je tourne pas très rond, j'ai fait plétore de conneries diverses et variées au possible, mais au moins je me dit que ça y est j'ai pleinement conscience de moi même. Je vais pas me réveiller un jour à 40ans en me demandant où est passer mon allegresse et mon "fun".

Je me suis aperçu d'une chose aussi, les leçons ne servent à rien si ce n'est à anticipé l'inévitable connerie. On apprend pas par procuration, il est normal de se tromper, de tomber, de se relever, c'est ainsi que l'on apprend. Oui la connaissance du monde ne peut-être qu'empirique du je porte tout ce que je vois à ma bouche, comme ça pour voir, jusqu'au et pourquoi je me suis laissé coincer dans cette routine de merde, je veux retrouver l'allegresse de mes jeunes années. La théorie, la prévention, au mieux ça ne fait rien, au pire ça fait l'effet inverse. On a besoin de se casser la gueule, ça fait mal, mais ça fait du bien, je suis enfin moi par moi-même, cesser de vivre par procuration.

Mais :

"ls m'ont dit passe ton bac d'abord,
Ils me l'ont dit très fort.
J'avais envie d'faire d'la musique avec mais copains on s'marrait,
Ils m'ont prévenus si tu le rates... "raté"

Ils m'ont dit passe ton bac encore,
Ils me l'ont dit plus fort,
J'étais carrement démotivé, tous mes copains s'étaient barrés
Ils m'ont prévenu si tu le loupes... "loupé"

Ils m'ont dit passe ton bac ou dehors,
Ils me l'ont dit tellement fort,
J'ai bossé comme gros taré, le jour venu j'ai paniqué,
Ils m'ont prévenu si tu le fouares... "ben fouaré !"

Ils m'ont dit passe ton bac ou t'es mort
Ils me l'ont dit trop fort,
Ca m'a pété les deux tympans, j'entendais rien en cours tout le temps,
Ils m'ont prévenu si tu te trompes... "j'me suis trompé !!"

Passe ton bac, ton bac, ton baccalauréat,
Passe ton bac, ton bac, ton baccalauréat,
pour ta maman et ton papa passe ton baccalauréat.

Aujourd'hui j'ai 30ans depuis le bac ça n'existe plus
Et mes parents non plus... n'existent plus.
C'était un jour de résultat, comme d'habitude je l'avais pas,
J'sais pas pourquoi je l'avais, mais c'est comme ca je l'avais pas.
Ils ont pété un boulon, gueulé comme des sauvages, sauté du balcon on habitait au 7eme étage.
Je les ai retrouvés éclatés sur le bitume... oh dégueulasse !

Je résume:
Le fait est que j'ai tout fais pour oublié cette histoire,
J'ai jamais eu mon bac, c'était un vrai cauchemar,
Mais le problème aujourd'hui c'est avec mon fils ainé,
Ca fais 10ans k'ils essaye d'avoir son BEPC.
J'lui dit: Passe ton B, ton B, ton BEPC,
Passe ton B, ton B, ton BEPC, "allez",
Passe ton B, ton B, ton BEPC,
Pour ta mémé et ton pépé qui ont sauté passe ton BEPC héhé...
Fini."

Les Wriggles - Passe ton bac d'abord
lol