Une BONNE idée (sic)

Publié le par Alliolie

Qu'est-ce qu'on peut rire dès le matin !

Jugez plutôt (appris au JT ce matin) :

Quelques jours après la désignation de Ségolène Royal pour la candidature à l'élection présidentielle, le ministre de l'Intérieur présente un projet visant la parité homme/femme concernant notamment les mandats électoraux.

Rappel : QUI est le ministre de l'Intérieur ?!!!!

N'as-tu pas un tout petit train de retard, ami ministre ?  C'est bon tu sais, rassure-toi, tu l'as en face.  Si seulement tu lisais Voici plus souvent...

Publié dans De nos jours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

andrem 28/11/2006 18:57

Bonjour Alliolie.Le monde tourne court. Voici que vous ironisez sur votre champion à venir (tôt ou tard il vous faudra bien accepter qu'il le soit, chacun sa croix), et voilà que je m'en vais le féliciter.Bien que peut-être ce ne soit encore que gesticulations frénétiques, mais bon, pour une fois que je ne vois pas le mal dans celles-ci: il s'en prend avec vigueur aux "Boulogne" du PSG. Il s'agit des supporters qui hantent la tribune côté banlieue chique de ce stade vieillissant.Le foot ne vous intéresse peut-être pas, moi il me couvre de boutons. Alors vous pouvez vous y intéresser.Mais ce qui me déplaît le plus, et qui est cause de mon allergie systématique, c'est la violence qui lui est associée, et notamment la violence raciste explicite.Que les juges, pour le moment, aient cru bon de laisser le policier libre malgré son coup de feu mortel me semble très sage. Que Sarkozy ait saisi cet incident pour enfin, et avec une certaine énergie, mettre les clubs devant leurs responsabilités, appelle mes applaudissements.Il n'y a plus qu'à franchir la dernière étape, la dernière formalité: que les décisions soient appliquées, et que soient bien dissous ces clubs de "supporters" qui se contentent de mines contrites lors des violences racistes de fin de match. Chacun sait, moi,; en tout cas, que ces violences ne sont pas l'effet d'une excitation ponctuelles dans le temps et dans l'espace, un soir de match autour d'un stade fût-il de France, mais qu'elles sont soigneusement entretenues et organisées au cours des réunions des ces soi-disant clubs, où bien d'autres activités se pratiquent sous couvert de supportationage de l'équipe PSG.Euh, le mot supportationage, je ne sais pas s'il faut une ou deux haines.