Les Grosses Têtes

Publié le par Alliolie

Je rêverais de participer aux Grosses Têtes, mais crains fort que d'ici à ce que j'y arrive, Bouvard n'en fasse plus partie.

En attendant, deux petites plaisanteries entendues récemment dans cette grande émission (admirez le niveau) :

"Un vieux médecin s'adresse à son patient :

- Vous buvez vous ?

- Euh, et bien oui, je bois.

- Ben il faudrait arrêter, répond le médecin. Et vous fumez ?

- Euh... oui, je fume.

- Ben il faudrait arrêter. Et vous aimez  les plats en sauce, le chocolat, les gâteaux ? Vous en mangez ?

- Euh, et bien, oui, répond le patient, honteux.

- Ben il faut arrêter . Et vous baisez ?

- Euh, oui, un peu.

- Ben, il faut arrêter.

- Mais, dites docteur, si j'arrête tout ça, je viverais plus longtemps ?

- Non, mais la vie vous paraitra plus longue"

 

Niarf niarf.

Autre sujet de méditation, cette petite citation adorable :

"Le mariage, cela consiste à affronter à deux les problèmes que l'on n'aurait pas eu seul".

 

 

PS : comme vous pourrez tous le constater, oui, je bosse dur...

Publié dans Moi je...

Commenter cet article

andrem 22/12/2006 11:45

Je n'ose plus venir commenter dans vos extraits présidentiels, je prends du retard. J'ai noté ici et là diverses idées que je ne trouve pas le temps de mettre en forme.Je ne sais pas où vous trouvez l'énergie de lire les programmes assez attentivement pour en dénicher et en analyser les vraies différences et les fausses ressemblances, parce que c'est ce que demande l'exercice. Et je profite de votre travail sans aucun scrupule, ce qui me permet de faire mon savant dans les soirées bavardes.Ce commentaire est juste là pour vous dire que je n'oublie pas votre blogue, que vous y parliez d'élections ou d'autres choses, et que si je suis en panne vous n'y êtes pour rien.Denier point: pour ne pas être totalement hors sujet, je vous dirai que je connaissais déjà ces deux bons mots qu'ils me font rire, surtout le premier que je trouve juste, moins le second auquel je ne souscris pas quant au fond, ce qui ne retire rien à la rigolade.Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël, et de préparer le changement d'année dans l'euphorie nécessaire.