La fête des perles de Ségolène

Publié le par Alliolie

S'ils continuent de la laisser parler (ou penser à voix haute), les amis socialistes risquent de compromettre sérieusement leurs chances de remporter les présidentielles. Quoi qu'il y en aura toujours pour considérer qu'en dévoilant certaines "réflexions" cocasses, Ségo est l'actrice d'une nouvelle façon de faire de la politique, l'art et la manière de déranger tout le monde, même son parti, surtout son pays.

Le mois de janvier commence bien avec la désormais célèbre "J'ai rencontré un avocat qui me disait que les tribunaux chinois sont plus rapides qu'en France. Vous voyez : avant de donner des leçons aux autres pays, regardons toujours les éléments de comparaison". En effet, tout à fait Ségo, pendant que tous les autres s'accordent pour la lutte contre les mises en détention arbitraires et la grosse machinerie judiciaire, tu peux de ton côté prendre à contre-courant et vanter les mérites d'une "justice" bien plus efficace...

Et plus récemment, c'est vers le Québec qu'elle tourne son regard. L'indépendance du Québec ? Certainement Jean-Pierre !! La li-ber-té, ya que ça de vrai. Le Canada livre déjà ses impressions...

Deux questions se posent toujours :

1/ Les socialistes réussiront-ils à la faire taire ? Sachant tout de même que François, le compagnon de ladite Ségo, reproche à Sarkozy, qui ne souhaite pas la suppression de l'ISF mais la baisse de certains prélèvement obligatoires, de vouloir favoriser les riches (donc  entre autres ledit François et ladite Ségo). En ce qui me concerne, j'accuse rarement quelqu'un qui me veut du bien de quoi que ce soit.

2/ Une chute vertigineuse de Ségo dans les sondages s'annonce, du moins si les sondés lisent un peu la presse ou (plus probable) regardent la télévision ; plus que dans les sondages, espérons que cela sera dans les esprits : quel second tour ?? Nicolas Hulot ne se présente finalement pas (déçue, déçue...sic), les deux options les plus probables restent peut-être Sarko/Bayrou ou Sarko/ Le Pen (jen connais qui vont être contents), non ?

Ils sont fous ces Gaulois...

Publié dans De nos jours

Commenter cet article

La part de l'autre 23/01/2007 20:27

Ca n'est pas parce qu'une proposition ne nous favorise pas que nous ne devons pas la critiquer. Cessons de penser à notre petite personne et ouvrons nous vers le reste du monde. La précarité est omniprésente, et vouloir toujours défendre son petit confort c'est surtout faire preuve de beaucoup d'égoïsme.Bon voilà, j'ai fait LA remarque idiote, bonniste (pour ne pas dire "bo-bonniste") avant qu'un altermondialiste qui n'a pas eu sa dose de démagogie journalière vienne aboyer. Et puis au moins elle sera écrite sans faute d'orthographe.Continue Alliolie, continue, ne te laisse pas démonter.