Conscience citoyenne

Publié le par Alliolie

Quand les postiers demandent un supplément de salaire pour le surcroit de travail causé par la distribution des plis électoraux... bel exemple de la conscience citoyenne à la mode française.

Heureusement que la honte ne tue pas, encore un concept inexportable...

Question :

1/ A quand les primes correspondant au surcroit de travail lié à la distribution des procurations (d'ailleurs les gens, essayez de le faire dernier délai mercredi, temps d'acheminement compris, voire plus tôt si l'on se fie à la probabilité de grève des postes...) ?

2/ Et que demandent-ils, ou combien, pour

- le supplément de travail nécessité par les cartes postales en période juillet-août ?

- le surcroit de travail de janvier lié à aux expéditions de cartes de voeux, cadeaux de Noel et compagnie ?

- le surplus de travail causé par l'acheminement de leurs fiches de paie ?

 

 

Publié dans De nos jours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alliolie 16/04/2007 20:53

Cher ami ;)
J'adhère tout à fait à votre position, vous avez développé ce que je pense (exception faite de nos divergences politiques, bien sur)  quant aux abus du droit de grève, qui ne devrait pas en être pour autant supprimé. Mais c'est malheureusement l'histoire de pierre et le loup : le jour où ils utiliseront leur légitime droit pour une cause qui en vaut véritablement la peine, surement n'auront-ils pas l'audience qui devrait leur être accordée...
Très cordialement
 

andrem 16/04/2007 11:54

Bonjour Alliolie.Vous relancez votre blogue. Il dormait un peu, comme les miens, nos vies studieuses y étant pour beaucoup, quand bien même elles ne porteraient pas sur les mêmes piles ni sur les mêmes écrans.Mais vous me donnez l'occasion d'être d'accord avec vous, peut-être pas pour les mêmes raisons, mais un peu quand même.La grève des postes aujourd'hui, sous prétexte d'une surcharge électorale, est à mon sens inadmissible. Les postiers grévistes, y compris ceux de la CGT qui sont pourtant de mon bord, et qui prétendent défendre le Service Public dans leurs actions, font exactement le contraire en perturbant ce même service au moment exact où il est en charge du bon fonctionnement de la démocratie. Cette forme de chantage est inacceptable et contre-productif.D'autant plus que le résultat prévisible de cette action d'arrière garde est un mécontentement massif du public, qui va obligatoirement se traduire dans les urnes très proches et conduire à favoriser précisément ceux qui veulent la peau du Service Public.Les gévistes ont donc tord idéologiquement, stratégiquement et tactiquement. Que par ailleurs ils aient tord parce que le droit de grève devrait leur être refusé est une extrémité à laquelle je me refuse, mais l'abus d'icelui pourrait bien provoquer cet effet secondaire catastrophique pour nos libertés.Alors ne tentez pas de remettre en cause ce droit sous ce prétexte d'abus, hein, je devance l'appel. A tout hasard...Petit point de détail et votre information, après ces longues semaines de campagne, et si par hasard je ne pouvais plus revenir chez vous, sachez que je me suis décidé, depuis pas très longtemps, mais de façon résolue et définitive, à Voter pour Madame Royal au premier tour, et si possible au second.Comme je vous l'ai déjà expliqué, il ne s'agit pas du résultat d'une glose sur son ou ses programmes, nous verrons bien ce qu'il en sera pour les législatives qui viendront vite, mais sur sa bonne tenue dans la durée, l'agitation malodorante de ses adversaires, à droite comme à gauche, et le caractère fallacieux d'une candidature centriste, là dessus vous connaissez mon point de vue Héraklitéen.A bientôt, chère amie et néanmoins ennemie...ou le contraire.Deuxième envoi semble-t-il, le premier clic n'ayant pas accroché.