Présidentielle 2007 : le service civique

Publié le par Alliolie

Jeu : Oh toi lecteur, sauras-tu restituer à chaque parti les propositions suivantes ?

 

 

1/ PS ou UMP ?

 

 

« Le service civique pour développer le sens des autres et de la Nation. En plus de la reconnaissance due à ceux qui s’engagent spontanément, nous voulons que chaque jeune ait la possibilité de consacrer six mois de sa vie à des tâches d’intérêt général. Le service civique sera une occasion donnée à chaque jeune d’élargir l’horizon de ses préoccupations et d’être sensibilisé à l’importance de l’entraide, de l’intérêt général, de l’esprit républicain, du sentiment d’appartenance à une communauté nationale. Pour toute notre société, c’est un vecteur puissant de respect et de lien social. Chacun pourra s’acquitter de cette obligation de manière souple et, naturellement, le fait d’être ou d’avoir déjà été volontaire ou bénévole vaudra accomplissement du service civique. Les jeunes ayant des difficultés d’insertion professionnelle pourront effectuer un stage de formation en guise de service civique. »

 

 

2/ PS ou UMP ?

 

 

« Parce que la citoyenneté est aussi un équilibre entre les droits et les devoirs, les socialistes proposent un service civique obligatoire pour tous les jeunes gens, et toutes les jeunes filles. Outil pour recréer un sentiment d’appartenance et d’identité, le service civique doit être consacré à des missions d’intérêt général pour favoriser les échanges entre tous les Français. Il rendra des services d’utilité collective à la Nation (accompagnement scolaire, aide aux personnes âgées, sécurité civile, action pour l’environnement, missions humanitaires). Il se doit d’être universel pour unir la communauté nationale autour des valeurs communes de solidarité et de fraternité, et d’égalité. Il doit être un contrat entre un jeune, de 18 à 25 ans, et l’Etat. Les jeunes de nationalité étrangère résidant en France pourront y participer sur la base du volontariat s’ils entendent demeurer durablement dans notre pays. L’accès à la nationalité française leur sera facilité. Ce service dure 6 mois, peut être effectué soit en une seule fois, soit d’une manière fractionnée, pour des missions d’intérêt général. Pendant la durée du service, les jeunes bénéficieront d’une indemnité. »

 

 

Mon avis : Comme pour le sport, il semblerait que le service civique, on n’y coupera pas. Même durée de 6 mois, même accomplissement par les embrigadés de « missions d’intérêt général », même volonté de sensibilisation à l’échange, au partage, et blablabla. La différence ( ?) est peut-être que la gauche y voit explicitement un contrat, tandis que la droite, s’il elle y voit une obligation, ne précise pas la nature de cette obligation. Et si quelqu’un pouvait m’expliquer le sens de la phrase « naturellement, le fait d’être ou d’avoir déjà été volontaire ou bénévole vaudra accomplissement du service civique ». J’apprécie la possibilité, pour les jeunes en difficulté d’insertion professionnelle, d ‘effectuer un stage de formation en guise de service civique (UMP). Mais j’apprécie également que le PS prenne la peine de définir les contours de ces missions d’intérêt général (par exemple, accompagnement scolaire ou  aide aux personnes âgées) ; au moins, il ne s’agira pas des travaux d’intérêt général du type de ceux effectués à titre de peine par les condamnés à certaines infractions, ce qui donnerait « aux jeunes » (sic), définitivement, le sentiment d’être les dindons de la farce.

 

 

Réponse : 1/UMP     2/ PS

 

 

 

 

Publié dans Présidentielle 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

andrem 05/12/2006 13:53

Vous tirez plus vite que votre ombre et jai du mal à me mettre à l'abri. Je réponds donc encore, mais je vais ralentir le rythme dans les jours qui viennent, j'espère que vous aurez 'autres participants. Vous avez sans nul doute remarqué que la durée minimale significative me semble être six mois. La journée APD est une facétie administrative dont il faut bien chercher à la loupe les retombées positives. La forme à donner à ce service est un exercice difficile dont je ne suis pas sûr de me sortir; je vais l'éviter. Mais énoncer quelques principes ne me fera pas de mal, pour que ce service ait un sens: Le premier principe rejoint votre remarque; si les travaux d'intérêt général sont ceux qu'on impose en sanction alternative à la prison pour les délinquants légers, il faut oublier le service civil immédiatement. L'idée devient une très mauvaise idée. Second principe: un encadrement compétent. Le service ne doit pas se faire en trouvant ici et là des tâches au hasard que le débutant aura à accomplir tout seul dans son coin. Une part importante de ce service doit comporter des activités d'équipe, encadrées par du personnel formé et disponible, il ne s'agit pas d'une activité cosmétique mais bien d'un geste important de la société pour accueillir, initier, insérer les nouveaux venus de l'âge adulte, dans leurs différences, leurs ambitions, leurs peurs et leur énergie. Il ne sagit pas de les brancher sur un avatar d'adjudant, ni sur un gentil organisateur plein de bonnes intentions ludiques et futiles. Troisième principe: la mise en route des activités utiles (j'emploie le mot utile et non le mot productive à dessein), qui pourra, malgré ce que j'ai dit plus haut, être dans certains cas individuelles, devra être précédée d'une période difficile à qualifier mais tant pis, je qualifie, une période de formation, avec des guillemets partout. Pour certain ce pourra être de la formation véritablement, à commencer par l'apprentissage de la lecture s'il le faut, pour d'autres, ce sera une formation qui n'en portera pas le nom, par exemple si on leur demande de participer à la formation de leurs accolytes, par exemple si on leur demande d'écouter des cours d'instruction civique et républicaine, quand bien même ils seraient ultra diplômées de toutes les écoles. J'en fréquente tous les jours, de ces ultra diplômés. Avec leur tête bien pleine, beaucoup ne savent pas vivre, et je n'invoque pas là le savoir-vivre, mais le savoir vivre. Un trait d'union qui change tout. J'ai davantage suscité de questions qu'apporté de réponse. Encore heureux. Le sujet est difficile, et suspect sera pour moi le politique qui prétendra, sous prétexte de campagne électorale, m'apporter une solution toute crue dans son programme. Vous voyez, le flou artistique des déclarations n'est pas toujours un défaut de candidat. Mon avis sur le voyage de Ségolène Royal passe encore à la trappe, faute de temps. Vous m'obligez à réfléchir, c'est affreux.

Alliolie 05/12/2006 12:53

@Andrem, par avance
Vous constaterez que le service civique est abordé séparément de la défense dans les DEUX projets.
Effectivement, je pense aussi que ce service est une bonne chose... à condition qu'il ne soit pas une journée d'appel à la défense prolongée. Pour ma JAPD, on a lu un programme TV pour contrôler notre analphabétisme et on a regardé des cassettes vidao sur les carrières dans la police, l'armée, etc. Certes, nous étions tous "mélangés", quel que soit le niveau social, mais l'intérêt était à tous points de vue limité.